COMAGIOS :: 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 




préhistoire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    COMAGIOS Index du Forum -> Comagios -> Aide au cours d'histoire pour les grands et les petits
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
floxritalensis


Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2008
Messages: 17
Localisation: Yvelines
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00
Nom au sein de l'association: gabalaccos

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 20:10 (2008)    Sujet du message: préhistoire Répondre en citant

ya des gens intéressés par des cours de préhistoire? Si oui dites moi quelle periodes/ themes/ techniques........

Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Sam 6 Déc - 20:10 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
luernos


Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2008
Messages: 51
Localisation: allier
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00
Nom au sein de l'association: LUERNOS le renard ar

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 21:18 (2008)    Sujet du message: préhistoire Répondre en citant

oué pk pas

Revenir en haut
poppos
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2008
Messages: 26
Localisation: Tours
Masculin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Point(s): 4
Moyenne de points: 0,15
Nom au sein de l'association: Poppos

MessagePosté le: Lun 8 Déc - 11:48 (2008)    Sujet du message: préhistoire Répondre en citant

Oui personnelement j'aimerais beaucoup, car au second semestre c'est ce que l'on va faire, et perso c'est vraiment la période que j'aime le plus, alors hésite pas!!! Merci a toi ciao

Revenir en haut
MSN
floxritalensis


Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2008
Messages: 17
Localisation: Yvelines
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00
Nom au sein de l'association: gabalaccos

MessagePosté le: Lun 8 Déc - 23:33 (2008)    Sujet du message: préhistoire Répondre en citant

faudrait juste me dire ce qui vous interesse, vu que g pas tt tapé, coome ca je selectionne
merci de me dire
ciao, et merci pour vos cours à tous, c un principe vraiment bien je trouve


Revenir en haut
MSN
floxritalensis


Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2008
Messages: 17
Localisation: Yvelines
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00
Nom au sein de l'association: gabalaccos

MessagePosté le: Mar 9 Déc - 11:03 (2008)    Sujet du message: préhistoire Répondre en citant

Les néanderthaliens et les premiers hommes modernes. Les sociétés du paléolithique moyen 
                De -200 000 a -40 000, Paléolithique Moyen, période mieux connue, sites plus nombreux, datations plus proches. Période ou se produisent des changements important dans le comportement des hommes et dans leur évolution. Apparition d’Homo Sapiens, dérivant d’Homo Erectus et Homo Ergaster. Période ou apparaissent les premiers Néanderthaliens.                 Les Néandertaliens sont l’incarnation d’un pur fantasme d’une créature mi-homme mi-singe alors que nous sommes de singes. Après le fantasme, la réalité, depuis presque un siècle et demi, on a découvert environ 500 restes de néandertaliens, un peu partout en Europe et une part du Moyen Orient. Il dérive donc d’une forme européenne d’Homo Erectus, Homo Heidelbergensis. Les néandertaliens a proprement dit sont l’aboutissement, ils se distinguent par des traits particuliers, les derniers reste connus vers -30 000. Quelques précisions sur ces caractères anatomiques, le squelette postcrânien des néandertalien est assez analogue du notre, quoique plus trapu, plu robuste, une musculature plus puissante, et qui constitue un caractère plus avantageux dans les contrées froides. Sur le crâne, certains caractères sont partagés avec homo erectus, un front fuyant et de fortes arcades sourcilières, l’absence de menton, et des dents plutôt volumineuse. Ils présentent aussi des caractères crânien originaux, la marque de l’isolement géographique, un crâne peut élevé mais large, une forme circulaire, une face large occupée par un nez assez large et des orbites vastes et l’absence de pommettes. Ils ont beaucoup de caractères analogues avec les hommes modernes, une capacité cérébrale très élevée, le double d’homo erectus, même parfois un peu plus importantes que chez l’homme moderne. A partir d’un certain seuil, celui qu’ont franchi les néandertaliens et les sapiens, ce volume a partir de là ne change pas grand-chose a l’ « intelligence ».
                Les premiers hommes modernes, populations qui occupent actuellement toute la surface du globe. Ces premiers hommes modernes apparaissent entre -200 000 et -100 000, ils ont des caractères très proches des nôtres. Ce qui les distingue de leurs ancêtres et de leurs contemporains, un squelette postcrânien peu costaux, une mâchoire non-prognathe, une face haute possédant menton et pommettes, des arcades sourcilières peu développées et un front très vertical. Ces hommes modernes partagent avec les néandertaliens un volume cérébral important. Les hommes modernes ne sont pas apparus en Europe, il n’y a que des néandertaliens en Europe a cette époque, les derniers néandertaliens ont des caractères si accentués que les populations européennes actuelles ne peuvent pas en dériver. D’où viennent ces premiers hommes modernes ? Probablement d’Afrique, on trouve des restes en Ethiopie de -150 000. On trouve aussi des hommes modernes au Moyen Orient. En Asie, on trouve des beaucoup de fossiles jusque vers -100 000, des erectus uniquement, pour certains chercheurs, certains de ces fossiles prononceraient des caractères annonciateur des hommes modernes. Mais des vrais hommes modernes, on en trouve en Asie qu’a partir de -30 000, comme en Europe, il y a donc un trou dans nos connaissances. A partir de ces données on a fait deux modèles, selon le modèle monocentriste, il y a un centre d’origine, exclusivement africaine, et à partir de  l’Afrique ils auraient peuplé progressivement le Moyen Orient et l’Asie puis l’Europe. Ce modèle est conforté par les découvertes en Afrique et par des études génétiques qui montrent que se sont les études actuelles qui disposent du patrimoine génétique le plus diversifié, ce qui signifierais que leur origine est la plus ancienne. L’autre modèle, polycentriste, selon ce modèle, les hommes modernes dérivent d’erectus et ergaster à la fois en Afrique, en Orient et en Asie. Mais on ignore ce qui se passe en Asie pendant une époque. L’Europe n’est peuplée par l’homme moderne que vers -40 000. On reconnaît aussi que néandertalien et l’homme moderne sont tous dérivés d’erectus ou d’ergaster. On reconnaît aussi qu’ils ont constitué des communautés séparées géographiquement.
                Il y a eu deux épisodes et deux lieux ou il y a pu avoir cohabitation, au Moyen Orient, et en Europe. En Europe il y a coexistence entre -40 000 et -30 000. La grande question sur laquelle les chercheurs dérivent est de savoir si néandertalien et homme moderne faisaient deux espèces différentes, donc incapables de se reproduire entre elles. Deux espèces, deux populations nettement séparés du point de vue génétique, il faut ainsi les appeler Homo Sapiens et Homo Neandertalensis, selon d’autres il s’agit de deux races, Homo Sapiens et Homo Sapiens Sapiens. L’étude de fragments d’ADN fossile révèle des différences entre néandertalien et homme moderne, donc il s’agirait plus de deux espèces d’hommes. Au travers de l’hypothèse des deux races, il y a eu la découverte d’un métisse vers -25 000 au Portugal, car il possèderait des caractères a la fois néandertalien et homme moderne, mais il est contesté car il porte sur le squelette postcrânien où les spécialistes disent que les distinctions entre les deux ne sont pas tant marquées, on ne peut pas le démontrer sans le crâne.
                Ces deux populations représentent un stade assez équivalent dans l’évolution de notre genre, il est notamment démontré que les néandertaliens possédaient les mêmes aptitudes à produire un langage articulé aussi complexe que les hommes modernes passés et actuels. Ils avaient les capacités physiques et cérébrale suffisant, les moulages endocrânien révèlent une structuration du cerveau des néandertaliens assez proche de celles de hommes modernes passés et actuels. On note tout de même une topographie, une géographie assez similaire chez les néandertaliens et les hommes  modernes reconnues comme actives dans la production du langage, notamment des airs pariétales. Aussi les capacités phonatoires chez l’homme moderne est modulable, elle est liée chez l’homme moderne a la position basse du larynx, un organe cartilagineux, au sommet de la trachée (pomme d’Adam), cette position est acquise a la petite enfance et laisse la place a un large pharynx qui permet avec l’aide de la langue de moduler les sons. Chez les autres singes que l’homme, y compris chez les plus proches, le larynx est trop haut et le pharynx est trop peu développer pour produire des sons aussi développés. On sait que chez les néandertaliens que le larynx était suffisamment bas pour produire presque autant de sons. La morphologie des os retrouvés à Kebara (Israël) permet d’affirmer qu’ils pouvaient produire des sons aussi développés que nous. Il faut aussi les motivations pour produire un langage articulé aussi complexe que les nôtres. Ils avaient les capacités, mais que sait-on des motivations ? Beaucoup d’autres animaux que les hommes actuels ont des langages complexes. Ceux qui ont étudié ces langages nous aident à déterminer la spécificité de nos langages, de nos de motivations. Principalement par exemple, nommer des choses absentes, et énoncer des choses abstraites (décrire les sentiments, forger des concepts de bien de mal de beau par exemple, parler de notre imagination, parler du langage lui-même). Ces motivations sont très probables d’avoir existé chez néandertaliens. Fallait-il un langage plus complexe que celui des paninés pour dire des choses abstraites, pour transmettre les informations, les apprentissages ? Pour exprimer ces choses, il y a besoin d’un langage plus complexe que celui des paninés d’après certains chercheurs, ca reste cependant incertain. Même chez l’homme actuel, il existe des formes très variées d’apprentissage, certains sont très verbalisées, d’autres formes d’apprentissage sont eux non verbalisées, on peu apprendre des choses très complexe par l’imitation. D’autre part, on sait que les modes de communication naturels suffisent pour des modalités d’apprentissage assez complexe et qu’elles passent essentiellement par l’imitation. Ce n’est pas parce que l’on fait des outils Acheuléen que l’on a besoin d’un langage plus complexe que les paninés et aussi complexe que celui des hommes modernes. Les néandertaliens, ont eu besoin d’un langage pour exprimer des idées très abstraites, celles qui ont accompagnées celles des premières pratiques funéraires, impossible a concevoir sans conception de sentiments, de symboles. Ainsi les néandertaliens et les premiers hommes modernes sont les premiers à enterrer leurs morts, c’est une preuve de pensée symbolique donc de pensée abstraite. Les néandertaliens comme les premier hommes modernes possédaient des aptitudes et des motivations pour produire un langage aussi complexe que ceux que l’on pratique aujourd’hui. Avant eux, les aptitudes à un langage ne sont pas encore démontrées, fautes de reste fossiles. On peut ainsi démontrer que les premiers hommes modernes et néandertaliens possédaient des formes analogues d’intelligence, ne voulant pas dire identique. On sait que chez l’homme actuel, la zone préfrontale joue un rôle important dans les décisions, différent de chez néandertaliens. Se sont des innovations tardives, pas avant -40 000. Pendant 160 000 ans donc, avec un cerveau un peu différent il a fait les mêmes choses que néandertalien, il y a une différence entre pouvoir et vouloir, l’homme moderne avait des capacités supérieures a néandertalien mais il ne les a que très peu utilisées pendant ¾ de son existence. A partir de -40 000 il y a des nouveautés importantes qui apparaissent possibles par ses différences mais déclenchées par autres choses.
Qu’on fait ces hommes pendant 160 000 ans ? D’abord des sépultures, par ex Qafzeh (Israël), plusieurs sépultures ont étés découvertes, des adultes, des enfants, des sépultures doubles, certaines avec des dépôts d’ocre et dans une a volontairement été déposé un bois de daim en tant qu’offrande. Entre -60 000 et -40 000 il y a des sépultures trouvées en France, mal exploitées et mal fouillées. Ces mauvaises fouilles attestent simplement que les corps ont étés déposés dans des fosses et des positions assez diverses et on ne sait pas si les objets trouvés ont étés déposés dans la tombe ou si ils ont étés trouvés dans les environs. Cette lacune d’information a conduit certains chercheurs a minimiser les faits en doutant du fait que sa soit des sépultures mais plutôt des dépôts. Le Moyen Orient en tout cas, on trouve des offrandes dans les sépultures et que les gens avaient même construits des sépultures doubles donc il y avait des rites, des pratiques funéraires. La nature de ces rites, les croyances éventuelles qui les justifient sont inaccessibles mais indiscutablement, toutes ces sépultures sont très particulières a la mort, mais aussi très particulières a la société. En bref, il y a là des preuves de préoccupations autres que matérielles, métaphysiques, mais pas nécessairement religieuses. Les néandertaliens ont parfois ramassés quelques fossiles, quelques minéraux, une curiosité et une excentricité naturelle, mais on ne peut pas savoir si ce n’est que ludique ou symbolique. Il y a aussi des découvertes de bâtonnets de colorant gravés, les toutes premières manifestations graphiques indubitables. Du même site proviennent les plus anciennes parures en coquillage.
Par rapport a l’environnement, qu’ils s’agissent des premiers hommes modernes ou des néandertaliens, ils sont toujours charognards mais la chasse au gros deviens très courantes et sélectives, certains sites sont spécialisé dans l’abatage d’une seule espèce en fonction des saisons. Cela suppose une bonne connaissance du territoire et du comportement saisonnier des animaux. Différenciation des sites, dans la même région on va trouver des sites non pas a activité monotone mais à la fois des sites a occupation brève et spécialisée dans une seule activité comme la chasse ou le traitement des peaux ou la taille des roches. Prévisions à l’échelle d’une année des activités. Le rayon d’approvisionnement des roches est de plus ou moins 100km au maximum pour quelques outils seulement et un rayon qui désigne l’ampleur maximale des déplacements des populations dans l’année. La seule chose qui change est que le transport d’outils est systématique et en quantité un peu plus élevée. Parfois quelque outils provenant de régions très éloignée peuvent faire penser a un commerce. Il y a une banalisation de penser a prévoir ses propres besoins.


Revenir en haut
MSN
floxritalensis


Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2008
Messages: 17
Localisation: Yvelines
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00
Nom au sein de l'association: gabalaccos

MessagePosté le: Mar 9 Déc - 11:05 (2008)    Sujet du message: préhistoire Répondre en citant

voila premier cours sur le paleo moyen, dites moi apres quels themes vous interessent, quelles periodes aussi.. Confused
ciao


Revenir en haut
MSN
luernos


Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2008
Messages: 51
Localisation: allier
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00
Nom au sein de l'association: LUERNOS le renard ar

MessagePosté le: Mar 9 Déc - 20:11 (2008)    Sujet du message: préhistoire Répondre en citant

merci tkt c cool on va déja regarder sa, pi pas te faire perdre ton temps a les recopiers, mais si on a besoin on saura te trouver merci mon pote tu gere!!!!!

Revenir en haut
floxritalensis


Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2008
Messages: 17
Localisation: Yvelines
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00
Nom au sein de l'association: gabalaccos

MessagePosté le: Dim 4 Jan - 17:56 (2009)    Sujet du message: préhistoire Répondre en citant

voila, retour de vacances, re- depart demain pour une session d'archeo experimentale a Melle (79), j'en profite pour faire un petit bonjour aux comagios.
voici aussi un ptit cadeau de fin d''année a ceux que ca interesse et qui pourront en avoir besoin ce semestre, je pense notamment a poppos: deux cours de prehistoire.


Revenir en haut
MSN
floxritalensis


Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2008
Messages: 17
Localisation: Yvelines
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00
Nom au sein de l'association: gabalaccos

MessagePosté le: Dim 4 Jan - 17:57 (2009)    Sujet du message: préhistoire Répondre en citant

Les innovations du paléolithique récent
«  especes du genre homo : erectus et ergaster→net perfectionnelent des techniques.  Ces deux especes explorent rapidement l’Europe et l’Asie. C’est égaleent le moment des premieres chasses aux gros animaux. Leur anatomie est similaire a la notre du point de vue de la bipédiee notamment, insi ue la pilosité. On a une augmentation du volume cranien : un tiers de plus que habilis et rudolfensis=700-1100 cm3. Ils ont d’importantes arcades sourcileres, un front fuyant, ainsi qu’un pincement a l’arriere du crane (chinon occipital)
De -2 à -1,5, les techniques relevent largement de l’oldowaien. Dés 1,5 MA on observe des innventions importantes, dont essentiellemnt l’indusrtie acheuléenne au paleo ancien→bifaces et hacheraux.
Les bifaces sont alors cordiformes de 10 a 20 cm, les retouches etant totales ou envahissantes. Ces bifaces requierent une chaine opreatoire longue, chaque coup ayant des consequnces sur le suivant, ce quui demande une grande precision. Ce sont des outils polyvalents pour des taches simples. Ils presentes une double symetrie en plan et en profil (d’où leur appélation). Vers 1,5 MA, on observe une recherche esthétique, en plus de l’efficacité.
Les hacheraux sont egalement abondants : 500 000 objets sur eclats environ  exhumés.On constate un deplacement de roche de 15 max jusqu’à 1MA ; puis quelques objets transportes sur 50 à 100 km (l’efficacité etant prouvée, on s’attache ux outils d’où le transport sur parfois de grandes distances). De plus, la chase aux gros gibier demande une anticipation et une cooperation nouvelles et importantes.
Quand a l’environnement de erectus et ergaster, on sait d’apres des gisements fiables jusqu'à 1,9 MA qu’ils hangent de biotope : ils sortent d’afrique de l’est pour l’Eurasie ; beaucoup seraient alors restés au stade oldowiaen (beaucoup de ces gdement eurasiatiques ne livrent ni bifaces ni hacheraux) (indisponibiité bonnes roches ? hypothes un peu simpliste, car quoi qu’il en soit on sait que l’exploration de c continent s’est faite par vagues successives et que d’autre part qui peeut leplus peut le moins ; de plus, dans le cas de l’Asie, on sait qu’elle était peuplee de grandes forets de bambous, d’où un outillage rudimentaire en silex pour le tailler, qu’il reste a etudier par traceo.
Recapitulatif : Paleo tres ancien=oldowaien seul
                          Paleo ancien= acheuléen ou seulement oldowaien selon circonstances
 

Les premiers usages du feu :
·         400 000  a Zhoukoudian, dont la strati commence a 700 000 foyers destructures par phenomene geol.))
·         1,4 MA  au kenya mais on pense aujourd’hui a un feu de brousse
·         400 000 a Verteszollos (Hongrie) : aucun foyer reconnu, on pense aujourd’hui a un feu naturel
·         400 000 a Menez Dregan (Bretagne) : SUR
·         300 000  a Terra Amata (France) : SUR
·         700 000 à Gesher Benat Ya’Akov : SUR
L’utilisation du feu induit des modifications des appareils digestif et masticatoire, en somme une influence nouvelle de l’evolution technique sur l’evolution biologique.
 

 



Revenir en haut
MSN
floxritalensis


Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2008
Messages: 17
Localisation: Yvelines
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00
Nom au sein de l'association: gabalaccos

MessagePosté le: Dim 4 Jan - 17:59 (2009)    Sujet du message: préhistoire Répondre en citant

LES OUTILS EN PIERRE 
Introduction :Les outils en pierre représentent l’essentiel de la documentation, en temps que vestiges d’activité technique, avec les outils en os et en bois dans de rares conditions de conservations spécifiques. De plus la roche en général (on dira silex de manière générale, bien qu’il y ait eu d’autres matériaux lithiques utilisés que l’on citera plus loin) est la matière de prédilection pour la confection d’instruments durables. On constate que les solutions a des problèmes simples ne se sont pas diversifiées pendant très longtemps ; c’est le cas de l’industrie oldowaienne  qui a primé de 2,5 MA a -200 000. Il ya en effet dès 200 000 une diversification croissante des cultures matérielles (nouvelles capacités d’invention)
Les industries lithiques :
Jusqu’aux métaux, la roche est le matériau essentiel pour la confection d’outils durables et la fabrication d’outils en autres matières. Ceci concerne évidemment les roches dures (ni calcaire ni grés), ET cassantes (production de tranchants vifs) : calcédoine, chert, silex, quartzite, basalte, obsidienne, andésite. Le silex est tout de même la matière la plus abondamment répandue donc énormément utilisée. Les usages de ces roches se faisaient en fonction des disponibilités dans le milieu et des capacités techniques de groupes humains.
Modes de fracturation/détachement :
·         le plus ancien, simple et courant concerne une percussion avec une autre roche au moins aussi dure (percussion dure avec percuteur) ; c’est l’industrie dite oldowaienne, dés 2,5 MA.
·         Homo erectus produit des enlèvements plus fins avec percuteur tendre (bois de renne ou bois végétal) et élastique, ceci dés -700 000
·         Autour de -30 000, apparaissent les premiers détachements par pression ; on obtient par cette technique des enlèvements  tes fins et très précis.
·         La pression indirecte apparait autour de -8000.
Toujours est-il que ces techniques relèvent d’un même principe a savoir que ces ont des mécanismes hertziens : l’onde de choc se propage selon des lois physiques incontournables. Ainsi, deux lois doivent être obligatoirement respectées lors de la taille : 
     angle formé entre le plan de frappe et la surface de détachement doit être inferieur ou égal a 90°.
     La morphologie de la surface de détachement conditionne la morphologie de l’enlèvement. Chaque enlèvement modifie en la creusant la surface de détachement.
Cette prédétermination suppose une connaissance empirique et une capacité de prévision, d’où des chaînes opératoires de plus en plus complexes dés l’oldowaien grâce à des techniques bien maîtrisées. Cette maîtrise sous-entend prévision et méthode de taille, sous forme d’enchaînement raisonné.
Il existe ainsi 3 familles de méthodes selon les objectifs fixés par les préhistoriques…
Ø  La retouche sur masse
Ø  Le débitage
Ø  La retouche sur produit débité
… le moyen de détermination, d’après matériel archéologique, de ces techniques étant la tracéologie
 



Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:06 (2018)    Sujet du message: préhistoire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    COMAGIOS Index du Forum -> Comagios -> Aide au cours d'histoire pour les grands et les petits Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Medieval by Mojy, © 2003, 2005 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com