COMAGIOS :: 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 




Archéo proto
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    COMAGIOS Index du Forum -> Comagios -> Aide au cours d'histoire pour les grands et les petits
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
luernos


Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2008
Messages: 51
Localisation: allier
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00
Nom au sein de l'association: LUERNOS le renard ar

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 16:09 (2008)    Sujet du message: Archéo proto Répondre en citant

faites comme moi mettez touts vos cours en ligne par le forum

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 6 Déc - 16:09 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
luernos


Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2008
Messages: 51
Localisation: allier
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00
Nom au sein de l'association: LUERNOS le renard ar

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 16:11 (2008)    Sujet du message: Archéo proto Répondre en citant

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Wingdings; panose-1:5 0 0 0 0 0 0 0 0 0; mso-font-charset:2; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 268435456 0 0 -2147483648 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} @page Section1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; mso-paper-source:0;} div.Section1 {page:Section1;} /* List Definitions */ @list l0 {mso-list-id:232006815; mso-list-type:hybrid; mso-list-template-ids:-1486446620 -722194114 67895299 67895301 67895297 67895299 67895301 67895297 67895299 67895301;} @list l0:level1 {mso-level-start-at:0; mso-level-number-format:bullet; mso-level-text:-; mso-level-tab-stop:36.0pt; mso-level-number-position:left; text-indent:-18.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} ol {margin-bottom:0cm;} ul {margin-bottom:0cm;} -->
L’Habitat et l’architecture protohistorique 
 
C1 : L’Habitat au bronze final et au Hallstatt final 
  Introduction : de la période néolithique jusqu'à la période romaine les constructions sont en bois  et en terre majoritairement ce qui ne laisse pas énormément de trace sur le terrain (trou de poteau)
             On distingue tout de même 3 types de constructions :
-         les constructions sur poteaux
-         les constructions sur sablières basses
-         les constructions en caisson

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
I Les constructions sur poteaux :
 
A) les bâtiments d’habitations et ou d’artisanat
On en distingues aussi 3 types ceux a 1, 2 ou 3 nefs
Une nef désigne une rangée de poteaux porteurs parallèles, formant les éléments fondateurs de la maison.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les bâtiments a une seule nefs possède un avantage celui de ne pas nécessité de faîtières et de ne présenter aucun poteaux a l’intérieure du bâtiment, a l’inverse de ceux a 2 nefs. Cela implique des techniques différentes de fixation des chevrons. Les constructions a 3 nefs eux permettent un espace couvert beaucoup plus grand.
       En règles générales ces bâtiments possèdent les poteaux porteurs, des revêtements en bois et en terre (torchis) pour les murs et des couvertures soit en écorces, en bardeaux ou en motte de gazon.

 
 
 
 
 
 
 
 
B) Les bâtiments de stockage
 Ces bâtiments destinés à stocker de la nourriture ou du fourrage sont surélevés de manières à éviter la présence de rongeurs ou d’animaux dans l’espace de stockage.


Revenir en haut
luernos


Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2008
Messages: 51
Localisation: allier
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00
Nom au sein de l'association: LUERNOS le renard ar

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 16:16 (2008)    Sujet du message: Archéo proto Répondre en citant

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Wingdings; panose-1:5 0 0 0 0 0 0 0 0 0; mso-font-charset:2; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 268435456 0 0 -2147483648 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} @page Section1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; mso-paper-source:0;} div.Section1 {page:Section1;} /* List Definitions */ @list l0 {mso-list-id:988093287; mso-list-type:hybrid; mso-list-template-ids:149032416 443979928 67895321 67895323 67895311 67895321 67895323 67895311 67895321 67895323;} @list l0:level1 {mso-level-number-format:alpha-upper; mso-level-text:"%1\)"; mso-level-tab-stop:36.0pt; mso-level-number-position:left; text-indent:-18.0pt;} @list l1 {mso-list-id:1278760347; mso-list-type:hybrid; mso-list-template-ids:-1173313968 443979928 67895321 67895323 67895311 67895321 67895323 67895311 67895321 67895323;} @list l1:level1 {mso-level-number-format:alpha-upper; mso-level-text:"%1\)"; mso-level-tab-stop:36.0pt; mso-level-number-position:left; text-indent:-18.0pt;} @list l2 {mso-list-id:1554582192; mso-list-type:hybrid; mso-list-template-ids:2114249416 -819954308 67895299 67895301 67895297 67895299 67895301 67895297 67895299 67895301;} @list l2:level1 {mso-level-number-format:bullet; mso-level-text:-; mso-level-tab-stop:36.0pt; mso-level-number-position:left; text-indent:-18.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} ol {margin-bottom:0cm;} ul {margin-bottom:0cm;} -->
De l’oppidum a la ville. 
  
  Introduction :    Les formes d’habitat sont diverses et variés au cours du temps, au IIIe siècle avant, il est surtout constitué de fermes isolées, puis au 2eme siècle ils se regroupe est apparaît sous forme d’agglomérations (habitat regroupé, village) et a la fin du 2eme se développe des oppida, qui place forte regroupe et administre des populations importante.
 
I Les oppida 
  
 Ces sites qui apparaissent à la fin 2eme siècle avant, sont connus par les textes ; Ce sont les centres économique et politique de grande région, allant de 15 hectares pour les plus petits à 1600 hectares pour le plus grand et munis de rempart.  
A)    Des sites fortifiés
-         les fortifications naturelles
Les oppida se servent en effet du relief comme moyen défensif :
 
-les éperons barrés : exemple du Titelberg au Luxembourg, mais le rempart sera par la suite prolongé (voir fonction des remparts)
 
 -Méandres barrés : Site de Besançon, ville sur l’oppidum de Vesanto, qui en plus de cette fortification possède une citadelle a l’arrière. Réutilisé par Vauban, le lieu eu aussi une enceinte de contour entier.
 
-Les confluences barrées : chaussé cour-entour (Picardie), ou la défense était organisée de manière triangulaire.
 
-Bord de falaise : Braquenon, situe en bordure de falaise de craie, la défense arrière était assuré par un vide de 16m a l’aplomb. Un Fanum sera érigé juste au bord mais il disparaîtra dans un éboulement au 20e siècle.
 
-Enceinte de Contour : site de Bibracte dans le Morvan (Mont Beuvray), où de rempart s sont construits entourant 3 monts, le premier entour 135 hectares, et  représente 7 km de murailles, et le second cerne 200 hectares pour 12km de mur. Parfois le rempart est construit dans la pente ce qui ne représente pas un choix défensif. (Voir fonctions des remparts)
 
-Enceinte de plaine : oppidum de Manching en Bavière, couvrant 360 hectares, le choix défensif a été porté sur la forme circulaire de l’oppidum.
 
 
 
-         Les fortifications anthropiques : notamment des remparts, qui seront décrient par la suite.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
B)     Typologie des remparts
Les remparts gaulois sont très différents des remparts latins, construits de terre et de pierres sans liant, il constitue en réalité un talus rigidifié par un poutrage interne.
 
-         Type murrus galicus : large talus de pierre et de terre, il est rigidifié par un quadrillage interne de poutres qui parfois sont lié  par de longue fiches en fer.
-         Type Kelheim : le parement et tenus par des poteaux fronteaux retenus par des poutres.
 
Ces 2 types présentent un parement en pierre sèche imposant, et sont répartis, pour le murrus galicus surtout en gaulle, et pour le kelheim, surtout en germanie.
 
-         rempart mixte : alliant les 2 technique (exemple du Mont Vully)
-         rempart de talus massif : certainement la dernière phase du rempart, s’élevant de 4 à 5m de hauts, et mesurant de 10à12m de large, il est très efficace contre les machines de guerre. (surtout Picardie et Auvergne)
 
C)    Les portes d’oppidum
 
(Voir diaporama pour schéma et fonctionnement)
 
D)    Fonctions des remparts
 
Chaque fortification possède 3 fonctions :
-         Défensives
-         Ostentatoires
-         Symbolique (aussi dans le monde romain avec le Poremium)
 
 
II Urbanisation 
  Bien que différent des villes romaines, et que n’ayant pas était considéré comme tel jusque alors, les oppida sont le premier phénomène urbain en gaule.
 
 
A)    Urbanisme Gallo-Romain
 
Les villes gallo romain sont dessinées par le pomerium, sillon tracé pour délimiter la zone de la ville, et où les armes sont interdites (création des champs de mars).
Découpée en îlots quadrangulaires, alignés sur 2 rues principales :
-         le cardo (Axe Nord-Sud)
-         Le décumanus (Axe Est Ouest)
 
Au croisement des 2 se trouve le Forum : centre économique et politique de la ville. Il est composé d’un temple, d’une basilique (judiciaire), et d’une grande place, où se bouscule boutique et commerçants.
 Exemple de la ville d’Avonches en Suisse, de Trèves, ou de Amiens.
Les villes comportent aussi des monuments lié au spectacle, de trois catégories : les amphithéâtres, les théâtres, et les thermes.
Les portes elles aussi sont somptueuses, en pierre elle comporte 2 ou 4 passages, des grands et des petits pour laisser entrer les cavaliers. Elles sont encadrées de 2 tours demi-ronde.
 
B)     Principaux monuments urbains
 
 
-         Le forum : divisé en 3 zone, la zone sacrée avec le temple et son portique, la zone juridique, avec la basilique  a 3 nefs où siège le tribunal et où on traite des affaires, la zone publique, avec la grande place entourée de boutiques.
-         Les monuments de spectacles : théâtres que le distingue des grecs par la taille de la cavea par la présence d’un mur de scène, où l’on joue et pas dans l’orchestra, Les amphithéâtres où l’on donne des combats, et les thermes. Ils contiennent différentes pièces chaudes (caldarium), tiède (tépidarium), et froide (frigidarium), on y prend bains et sonna.
 


Revenir en haut
luernos


Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2008
Messages: 51
Localisation: allier
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00
Nom au sein de l'association: LUERNOS le renard ar

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 16:16 (2008)    Sujet du message: Archéo proto Répondre en citant

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Wingdings; panose-1:5 0 0 0 0 0 0 0 0 0; mso-font-charset:2; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 268435456 0 0 -2147483648 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} @page Section1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; mso-paper-source:0;} div.Section1 {page:Section1;} /* List Definitions */ @list l0 {mso-list-id:63067369; mso-list-type:hybrid; mso-list-template-ids:1091364390 942431534 67895299 67895301 67895297 67895299 67895301 67895297 67895299 67895301;} @list l0:level1 {mso-level-start-at:260; mso-level-number-format:bullet; mso-level-text:-; mso-level-tab-stop:36.0pt; mso-level-number-position:left; text-indent:-18.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} ol {margin-bottom:0cm;} ul {margin-bottom:0cm;} -->
Les Sépultures Aristocratiques 
  
Notion d’archéologie funéraire : on ne retrouve pas toutes les tombes, mais en particulier une infime partie que sont les tombes princières, ne représentant q’une minorité dans la société.  
On distingue classiquement 2 techniques funéraire : l’inhumation, et l’incinération, le choix de l’une ou de l’autre dépend essentiellement de la mode et de la culture plus que du niveau de richesse.
 
 
époque
inhumation
incinération
commentaires
Bronze ancien et moyen          (2200-1200)
oui
oui
Cœxistence des 2 rites
Bronze Final (1200-800)
Peu répandu
Abondante
Culture dites des champs d’urnes
Hallstatt  (800-460)
Dominance
Faible
Tombes princières /tombe a char (4 roues)
La Tène ancienne (460-260)
Accrue
Peu répandu
Tombes a char 2 roues
La Tène moyenne et final
(260-+25)
Déperdition
Retour
 

 
 
I critères d’identification d’une Tombe de notable
 
-         Le critère quantitatif : le nombre total d’objets renseigne sur l’abondance de mobilier
-         Le critère qualitatif : la nature des objets peu renseigner sur le rang social du défunts (épée : militaire…), les matériaux renseigne sur sa richesse et son prestige
-         L’origine des objets informe aussi sur la richesse, l’exotisme marchant de paire avec cette richesse (ambre, or…)
-         L’association d’objet, reflète le rôle joué par le défunts : le service a boire ou de banquet sont des offrandes a ceux qui vivant favoriser cet acte social et donc aristocrate.
-         Le char, à 4 ou à 2 roues,  donc de parade ou de guerre symbole d’une classe social élevé
-         La présence d’un monument funéraire (Tumulus, statuaire…)
-         Les aménagements pour le déroulement de la cérémonie (allées…)
-         Les aménagements du pourtour (palissade…)
 
 
II Le Tumulus
 
 Pouvant aller de 5 à30 m de diamètre en général sa hauteur peut aller de 6 à 8 m
 C’est un point haut permettant sa vu de loin, il est délimité par une cercle, de pierre ou de bois, et contient une chambre funéraire soit enterré soit simplement construite sur le sol laquelle est recouverte par un amas de pierre ou de terre (tradition lithique).


Revenir en haut
Vambo


Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2008
Messages: 11
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 16:32 (2008)    Sujet du message: Archéo proto Répondre en citant

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } TD P { margin-bottom: 0cm } -->
Quelques fiches pour le médiéval bonne révision  Okay





LES PRINCIPAUX ACTEURS ET EVENEMENTS DES INVASIONS BARBARES 


 
LES DERNIERS EMPEREURS ROMAINS D'OCCIDENT 
PEUPLES ET INVASIONS BARBARES 
LES PREMIERS ROYAUMES GERMANIQUES 
Théodose le Grand : 379-395 (dernier empereur de l’Empire unifié)
Honorius : 395-423
Valentinien III : 425-455
Avitus : 455-456
Majorien : 456-461
Sévère : 461-465
Anthémius : 465-473
Olybrius : 472
Clycère : 473-474
Julius Nepos : 474-475
Romulus Augustulus : 475-476





Les Barbares : pour les Grecs, dès l’Antiquité, le terme barbare désignait tous les peuples étrangers, y compris les Romains…Plus tard, ces derniers considèreront aussi tous les étrangers comme des Barbares. A partir du IIIème siècle, les Barbares s’infiltrent dans l’Empire romain.
HUNS :peuples nomades chassés de Chine vers le 1er siècle avant J-C. Ils battent les Ostrogoths en 375, puis les Germains.
- Attila attaque Constantinople en 441 puis envahit l’Empire d’Orient en 448
GOTHS : peuple germain venu de Scandinavie au 1er siècle avant J-C., qui se divise en deux branches au IIme siècle en : Ostrogoths (Goths de l’Est) et Wisigoths (Goths de l’Ouest).
- Wisigoths : bataille d’Andrinople et victoire sur les Romains en 378
-
Ostrogoths : s’installent en Pannonie en 453. Prise de Ravenne puis assassinat d’Odoacre
- Fondation du royaume ostrogoth (493)

GERMAINS : ils sont tout d’abord intégrés comme alliés fédérés des Romains puis fondent des royaumes.
- Burgondes : Germains de l’Est. Fondation du Royaume burgonde (443-534)
-
Jutes, Angles et Saxons : début de l’expansion vers 450
-
Francs : début de l’expansion vers 407
VANDALES, ALAINS, SUEVES: ils viennent du nord du Caucase, puis sont chassés par les Goths et migrent vers l’Ouest. Ils franchissent le Rhin en 406, traversent la Gaule et atteignent l’Espagne en 409 et s’y installent comme fédérés.
Royaume des Suèves :
409-585
Royaume des Wisigoths de Toulouse :
419-507
Royaume des Vandales d’Afrique :
429-534
Royaume des Burgondes :
443-534
Royaume des Anglo-Saxons :
450-787
Royaumes des Francs :
481-768
Royaume des Ostrogoths en Italie :
493-553
Royaume des Wisigoths d’Espagne :
507-711
Royaume des Lombards :
568-774
 


 
LES GRANDES INVASIONS ET LA CHUTE DE L’EMPIRE ROMAIN 


 
378
 
Venude l’est, les Barbares franchissent le Rhin. VANDALES, WISIGOTHS, BURGONDES, ALAMANS envahissent la Gaule, tuent et pillent tout sur leur passage.
 
Les Grandes Invasions commencèrent par l'arrivée des Ostrogoths, chassés de leur empire (l'actuelle Russie méridionale) par les Huns venus d'Asie Centrale. Ces nomades d’origine asiatique, attirés par les richesses de l’Occident, pénètrent en Europe en 370. Redoutables cavaliers, maniant avec adresse l’épée, l’arc et le lasso, ils n’ont aucun mal à bousculer les Germains sédentarisés : ils provoquent directement ou indirectement leur fuite par peuples entiers à travers l’Europe. Certains sont entraînés fort loin, d’autres peuples font moins de chemin. Tous ces peuples se sont attachés à fonder des royaumes, là où s’achevait leur voyage. Certains furent éphémères. D’autres, se maintinrent plus longtemps. Quelques-uns enfin donnèrent naissance aux Etats modernes : ce fut le cas des royaumes franc et anglo-saxon.
En 378, l'empereur Valens fut vaincu et tué à Andrinople ; son successeur Théodose Ier résista aux Ostrogoths et négocia leur installation en Thrace comme «peuple fédéré» de l'Empire. Les élites barbares se romanisèrent très vite, comme l'avaient fait les Wisigoths, les Burgondes et les Vandales christianisés dans le Caucase par l'évêque Ulfilas selon un rite hétérodoxe.
401
 
PHARAMOND
Naissance inconnue
Décés : 428
Femme : Argotte
Chef Franc
 
Profitant des crises de succession à la tête de l'Empire, le roi wisigoth Alaric pénétra en Italie à deux reprises, en 401 puis en 410 et, le 24 août, prit et pilla Rome : le retentissement fut immense.
Les Wisigoths attaquèrent ensuite l'Aquitaine puis y négocièrent leur installation (415).
Le général romain Stilicon, pour arrêter Alaric en 401, avait dégarni le limes (frontière fortifiée) rhénan :
des peuples païens, les Vandales, les Suèves et les Alains fuyant eux aussi les Huns, franchirent le Rhin, dévastant tout sur leur passage.
Les Romains opposèrent victorieusement les Wisigoths aux Vandales. Ceux-ci furent immédiatement suivis par les Burgondes, qui s'installèrent dans l'Allemagne actuelle, et par les Alamans, qui occupèrent l'Alsace en 408.

 
448
 
CLODION Le Chevelu
Naissance : vers 400
Décés : 447
Femme : Bazine
Chef Franc en 429
 
Le patrice romain Aetius, élevé successivement chez les Wisigoths puis chez les Huns où il avait servi d'otage, éloigna les Wisigoths de la Méditerranée, repoussa les Francs qui tentaient de progresser au nord de la Gaule, déplaça les Burgondes dans la Sapaudia (la future Savoie) et utilisa les mercenaires alains installés dans l'Orléanais afin de triompher des Bagaudes gaulois, révoltés contre Rome (409-448).
Pour conserver la Gaule, les Romains durent abandonnerl'Angleterre aux Angles, aux Jutes et aux Saxons ; les Britons se réfugièrent en partie dans l'Armorique. L'Espagne fut également abandonnée aux Suèves (428) et surtout, l'Afrique fut conquise par les Vandales et leur roi Genséric (429-458).
457
 
MEROVEE
Date de naissance : inconnue
Mort : 457
Fils ou gendre de : Clodion
Enfants : Childéric
Epouse : Métina
Roi franc de 447 à 457
 
En 451-452 eut lieu l'invasion redoutée de longue date en Gaule : celle des Huns, commandés par le roi Attila qui partit de Pannonie avec une armée composée de nombreux Germains. Une fois le Rhin franchi, tout le nord de la Gaule fut ravagé et Attila fut enfin arrêté devant Orléans par une armée composite de Romains, d'Alains et surtout de guerriers wisigoths puis vaincu à la bataille des champs Catalauniques(457), Campus Mauriacus, près de Troyes, avant de mener une nouvelle expédition en Italie qu'il ravagea (La légende dit d’ATTILA “l’herbe ne croissait plus partout où son cheval avait passé”). Il épargna Rome en échange d'un trésor considérable et sa mort entraîna la dislocation de son empire.
Pour la première fois, la défaite et la négociation avaient permis de faire reculer des Barbares hors de l'Empire, dans le cadre d'une alliance des peuples que celui-ci avait intégrés.
496
 
CHILDERIC Ier
Date de naissance : 436
Mort : à Tournai en 481
Fils de : Mérovée
Enfant : Clovis
Epouse : Basina
Roi des Francs de 457 à 481

Le fils de Mérovée, Childéric (mort v. 481), est le premier membre de cette lignée dont l’existence n’est pas seulement légendaire, mais également attestée par des documents peu postérieurs à l’époque de sa mort. Roi des Francs Saliens de la région de Tournai, installé par traité à l’intérieur du territoire romain, il reçut d’Egidius, principal lieutenant d’Aetius, le gouvernement civil et militaire d’une partie de la Belgique IIe. Allié des Romains contre les Wisigoths, il aida Syagrius, fils d’Egidius, à succéder à son père.

 
Entre 455 et 476, les Wisigoths s'assurèrent la domination de toute la Méditerranée occidentale, de l'Espagne à l'Italie, malgré la résistance du pape Léon Ier le Grand.
En 476, leur roi Odoacre déposa le dernier empereur romain d'Occident
, Romulus Augustule. Leur domination fut éphémère : encouragés par l'empereur d'Orient Zénon qui évita ainsi une invasion de son domaine, les Ostrogoths envahirent l'Italie, sous le règne de Théodoric. Après quatre années, Odoacre fut assassiné et Théodoric devint le maître de l'Italie (493).

 



 
Une des légendes ayant trait à Childéric, roi des Francs Saliens, est celle liée à son mariage : sur la foi de sa réputation de bravoure et de valeur, une reine étrangère, une reine de Thuringe vient lui faire l’offre de sa main. Il l’accepte avec joie, et elle devient la mère de Clovis.
A ce récit, qui prit sa forme dernière vers le milieu du VIème siècle, s’ajouta, vers la fin du règne de Brunehaut (vers 613), l’épisode de la vision nuptiale de Childéric.
La voici d’après Frégégaire : La première nuit de leurs noces, Basine dit à Childéric : « Cette nuit, nous nous abstiendrons de relations conjugales. Lève-toi en secret, et viens redire à ta servante ce que tu auras vu devant la porte du palais. » Childéric, s’étant levé, vit comme des lions, des rhinocéros et des léopards qui cheminaient dans les ténèbres. Il revint et raconta sa vision à sa femme. « Retourne voir encore, seigneur, lui dit-elle, et viens redire à ta servante ce que tu auras vu. » Childéric obéit, et cette fois il vit circuler des bêtes comme des ours et des loups. Une troisième fois, Basine le renvoya avec le même message. Cette fois, Childéric vit des bêtes de petite taille comme des chiens et autres animaux de ce genre, qui se roulaient et s’entre-déchiraient. Il raconta tout cela à Basine, et les deux époux achevèrent la nuit dans la continence.
Lorsqu’ils se levèrent le lendemain, Basine dit à son époux : « Ce que tu as vu représente des choses réelles, et en voici la signification. Il naîtra de nous un fils qui aura le courage et la force du lion. Ses fils sont représentés par le léopard et le rhinocéros : ils auront eux-mêmes des fils qui, par la vigueur et par l’avidité, rappelleront les ours et les loups. Ceux que tu as vis en troisième lieu sont les colonnes de ce royaume : ils règneront comme des chiens sur des animaux inférieurs, et ils auront un courage en proportion. Les bêtes de petite taille que tu as vues en grand nombre se déchirer et se rouler représentent les peuples qui, ne craignant plus leurs rois, se détruisent mutuellement. »
 
Le lion est le fils du mariage de Basine avec Childéric : il s’agit donc de Clovis. Les ours et les loups représentent la génération issue de ces princes : ce sont donc, tout particulièrement, outre Théodebert fils de Théodoric 1er, les quatre fils de Clotaire 1er (Charibert, Chilpéric, Sigebert et Gontran). Enfin, les chiens représentent les fils de ces derniers, et notamment Childebert II, fils de Sigebert, et Clotaire II, fils de Chilpéric, les seuls qui aient régné. La prophétie ne va pas au-delà, si ce n’est pour acter l’anarchie et le désordre qui succèdent à ces colonnes du royaume. 


 


 


 
CHRONOLOGIE DU DECLIN DE L’EMPIRE ROMAIN 


 
375 : invasion des Huns qui battent les Ostrogoths et provoquent la poussée des Germains vers l’Ouest


395 : mort de Théodose le Grand (347-395), dernier souverain de l’Empire romain unifié. Séparation de l’Empire entre ses fils : Arcadius qui devient empereur d’Orient – capitale : Constantinople – et Honorius qui devient empereur d’Occident – capitale : Ravenne.



406 (31 décembre) : Germains, Francs, Burgondes, Alamans envahissent la Gaule



409 : les Vandales (Suèves et Alains) envahissent l’Espagne
410-418 : les Wisigoths envahissent l’Italie, la Gaule et l’Espagne
410 : sac de Rome par Alaric



425-429 : les Vandales envahissent le sud de l’Espagne puis l’Afrique du Nord



434 : avènement d’Attila (434-453)
443 : installation des Burgondes en Savoie
448 : les Huns d’Attila envahissent l’Empire d’Orient (les Balkans)



vers 450 : les Jutes, Angles et Saxons envahissent la Bretagne (Angleterre) ; accentuation de la migration bretonne vers l’Armorique



451 : Attila envahit la Gaule mais il est vaincu par le Romain Aetius, allié aux Wisigoths, lors de la bataille des Champs Catalauniques



453 : Attila se retire d’Italie et meurt. Retraite des Huns
454 : Assassinat d’Aetius, « dernier des Romains ». Dislocation de l’Empire romain d’Occident



455 : pillage de Rome par les Vandales
468-477 : conquête de l’Espagne par le roi wisigoth Euric



476 : Odoacre, chef barbare, dépose Romulus Augustulus, dernier empereur romain d’Occident



481 : avènement de Clovis 1er
486 : bataille de Soissons. Victoire de Clovis sur le romain Syagrius
493 : les Ostrogoths conquièrent l’Italie
496 : bataille de Tolbiac et victoire de Clovis sur les Alamans
498 : conversion au christianisme et baptême de Clovis
507 : bataille de Vouillé et victoire des Francs sur les Wisigoths


Revenir en haut
Vambo


Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2008
Messages: 11
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 16:34 (2008)    Sujet du message: Archéo proto Répondre en citant

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } H2 { margin-bottom: 0.21cm } H3 { margin-bottom: 0.21cm } --> Le monachisme chrétien occidental

Étymologiquement, le moine est celui qui vit seul, mais le mot a pris un sens plus large et s'applique à tous ceux qui se séparent de la société des hommes (le monde) pour se consacrer par la prière au service de Dieu, qu'ils vivent isolés, « ermites » et « anachorètes », ou groupés dans un monastère, « cénobites ». La diversité du monachisme occidentale est donc très grande. Le monachisme est la mise en pratique de la parole du Christ : « Si quelqu'un veut être mon disciple, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix et qu'il me suive. ». le Christ appelle tous les hommes à la perfection, est au Moyen-Age, les seuls qui répondent à cet idéal de perfection, ce sont les moines.
Les débuts du monachisme chrétien en Occident
En Occident, dès les premiers siècles, des groupes de chrétiens fervents décidés à répondre pleinement à l'appel de Dieu se retirent du monde. Mais l'historien manque de sources pour connaître avec assez de détails la vie de ces ascètes, hommes et femmes. De ce fait, les historiens ont tendance à privilégier le monachisme chrétien oriental qui dès le début a couché ses règles par écrit. Les plus grands évêques de l'Antiquité tardive, Eusèbe à Verceil, Ambroise de Milan et Augustin d'Hippone, organisent la vie commune pour leurs clercs. Les premiers établissements religieux apparaissent à l’Ouest de l’Empire à partir de la fin du IVe siècle : Honorat à Lérins et de multiples fondations à partir du VIe siècle. Benoît de Nursie (480-547) fonde un monastère au mont Cassin. Sa règle de vie a été le fondement de tous les ordres monastiques d'Europe. La règle bénédictine étend son influence dans l'Empire de Charlemagne. Les moines errants sont contraints de se fixer. Charlemagne et son fils Louis le Pieux reconnaissent deux formes d'entrée dans le monastère: le vocation et l'oblation. Les empereurs nomment les abbés à la tête des grands monastères, provoquant parfois le mécontentement des moines. En Occident, les moines sont pendant le premier millénaire, les fer de lance de l'évangélisation des masses. Il créent des monastères dans des régions encore païennes. A la fin du IVe siècle, Saint Martin, qui évangélise les campagnes gauloises, avait a fondé un monastère à Ligugé, près de Poitiers. Devenu évêque, il organise un autre monastère, en face de la ville dont il est l'évêque,Tours: l'abbaye Saint-Martin à Marmoutier. L'apôtre de l'Irlande, saint Patrick organise au Ve siècle l'Église en ce pays en faisant des monastères le cadre de l'Eglise de l'île ; certains abbés sont en même temps évêques. Le pape Grégoire le Grand envoye en 596 des moines pour convertir l'Angleterre ; ils créent des monastères pour assurer l'office dans les cathédrales. L'évangélisation des pays germaniques aux VIIIe et IXe siècles est, elle aussi, l'œuvre des moines
Le Moyen Age et l'apogée du monachisme occidental
Dès le Haut Moyen Age, les fondations se multiplient, dans les faubourgs des villes anciennes, dans les campagnes. Certaines sont même à l'origine de la fondation de noyaux urbains nouveaux comme à Saint-Gall Les cénobites connaissent un prodigieux succès sur tous les plans. Cependant, les ermites maintiennent la tradition d'une vie entièrement détachée des ambitions terrestres, fidèle à la simplicité évangélique. À Camaldoli et à la Chartreuse, l'érémitisme est tempéré par l'introduction de pratiques cénobitiques. L'austérité de vie des moines, n'atteind jamais les records de pénitence établis en Orient
L'âge d'or du monachisme, en Occident, est le Moyen Âge qui voit la fondation de nombreux ordres religieux ainsi que la construction de très nombreux monastères (ou abbayes). Dotées de vastes territoires, ces communautés ont contribué de façon importante à façonner le paysage rural par le défrichement des forêts (en particulier par les moines cisterciens), la mise en culture... Le monachisme a été aussi un des vecteurs les plus importants de la culture, la plupart des livres manuscrits étaient en effet, avant l'invention de l'imprimerie, recopiés à la main par des moines. A Vallombreuse et à Cîteaux, deux groupes distincts apparaissent à l'intérieur du monastère, les clercs auxquels on réserve le nom de moines et les laïcs qui reçurent le nom de convers. Le IVe concile du Latran de 1215 décide que toute nouvelle maison religieuse doit adopter une règle déjà reconnue, celles de saint Basile, de saint Augustin ou de saint Benoît. Ceci n'empêche pas dès le XIIIe siècle, le développement d'ordres nouveaux, les ordres mendiants, qui gardent des anciennes règles, la célébration de l'office en commun et l'abstinence de viande. Ils bénéficient de la bienveillance des anciens moines, qui les laissent volontiers s'installer dans leurs vastes domaines.  Par la suite, les ordres anciens, de tradition purement cénobites, et les ordres nouveaux, orientés vers des activités apostoliques ou charitables, ne cessent de s'influencer.
Le monachisme chrétien oriental



Le monachisme est né au IIIe siècle. Il connaît un premier essor au IVe siècle. Les premiers moines apparaissent en Égypte, au sud d’Alexandrie. Le retrait radical du monde que prônent les premiers ermites, Antoine et Pacôme, est une véritable rupture politique et sociale avec l'idéal gréco-romain de la cité. L'évêque d'Alexandrie saint Athanase popularise la figure d'Antoine, considéré comme le fondateur du monachisme dès le lendemain de sa mort en 357 en rédigeant le "récit" de sa vie. Ce récit circule à travers tout le monde chrétien, qu'il soit d'expression grecque, latine ou araméenne. La figure d'Antoine s'y affirme comme représentative du moine. Moines et moniales cherchent leur nourriture spirituelle dans la solitude, le silence, la méditation et la prière.
L’érémitisme puis le cénobitisme développent dans les déserts d’Orient. Pourtant il semble que le vrai fondateur du mode de vie cénobitique soit Pacôme. Celui-ci pense, en effet, que "la solitude est dangereuse", car elle peut conduire au désespoir ou, au suicide. Mieux vaut se grouper pour survivre. C'est le début du cénobitisme. Les moines sont seuls dans leur cellule et se retrouvent pour les repas. Et finalement, c'est la vie commune qui l'emporte : « si tu tombes et que tu es seul, il n'y aura personne pour te relever. » Au début du IVe siècle, il établit une première communauté à Tabennae, une île sur le Nil à mi-chemin entre Le Caire et Alexandrie. Il fonde huit autres monastères dans la région au cours de sa vie, totalisant 3 000 moines. Chenouté,abbé copte des IVe et Ve siècles, joue un grand rôle dans le monachisme copte. Il a eu jusqu'à deux mille moines et mille huit cents moniales sous ses ordres. La légende raconte qu'il aurait tué un moine de sa propre main, pour cause de désobéissance. Chenouté durcit la règle pachomienne, la trouvant trop douce. Sa règle est la première à comporter une promesse écrite d'obéissance. Avec le soutien de Justinien Ier, le monachisme prend une grande importance en Orient. Refuge moral, son pouvoir d'attraction est tel qu'il détourne de l'impôt et des fonctions publiques une partie des forces de l'Empire, et devient un véritable contre-pouvoir qui se manifestera lors de la crise de l'iconoclasme.
la règle de saint Basile et son auteur, Basile de Césarée.


Revenir en haut
Vambo


Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2008
Messages: 11
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 16:35 (2008)    Sujet du message: Archéo proto Répondre en citant

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->
Habitat seigneuriale


Groupé autour du château
Château -> logis composé d'une ferme et de fortifications
C'est le lieu de 1ère autorité
Lors d'attaques, le paysan doit payer une taxe pour se mettre à l'abri au château


L'Église est le second lieu d'autorité
lieu de réunion de la communauté


Manse -> espace qui regroupe la maison + le jardin + l'exploitation d'une famille paysanne


Village se compose de 4 parties:


1. Ager = champs -> champs labourés et semés (céréales + légumes)
=> espace vital
terres des paysans + réserves seigneuriales
parcellaire irrégulier -> bocage
parcellaire régulier -> limites = chemins - fossé
openfield -> mise en œuvre de pratiques communautaires
soles = redressement des cultures
semence des céréales en hiver et printemps - jachère sert à l'élevage


2. Saltus -> abandon des terres
dégradation du massif forestier
terres de parcours de troupeaux très disputées -> taxe


3. Silva = forêt -> ressource végétale et animale
propriété des seigneurs (chasse - divertissements)
survie alimentaire
bois -> construction - chauffage - source de profit - donation ( aux églises) - artisanat - nourriture des troupeaux (fruits)


4. Eau -> source d'énergie < moulins -> richesse - conflits politiques
source de revenu


Statut des hommes


Xème -> révoltes menées par des paysans (en Normandie -> rébellion écrasée)


XIème -> attaques de châteaux par les paysans dans le Berry => rébellion écrasée


Revendications -> élargissement des contraintes personnelles-> les serfs veulent être des hommes libres
assouplissement des charges économiques (taxes)


Servage -> Encyclopedia Universalis


Mancipium -> homme sans personnalité = n'est pas un homme


Servus (masc) et ancilla (fem) -> individu attaché à un maître


Esclavage survit sous les mérovingiens et les carolingiens mais à tendance à disparaître fin Xème


Marchés d'esclaves les plus importants -> Venise - Cambrai - Verdun - Hambourg


Razzias musulmanes en Espagne -> esclavage de la population déportée


1328 -> interdiction des marchés d'esclaves
pas plus de 2 esclaves par famille


Esclavage DIFFERENT de servage -> paiement de taxes de srvage que ne paient pas les hommes libres


Taxes de servage -> chevage = taxe sur le chef (seigneur)
formarriage = pas de mariage consanguins -> marriage exogame
droit de mainmorte = transmission des biens


Le serf n'est pas un chrétien complet ni un citoyen-> pas de justice
biens
sujet à la défense
de vie publique
Serfs d'églises -> statique et conservateur de l'administration ecclésiastique
Volonté d'être serf d'église mais héréditaire


Échelle des serfs:


Serfs d'église < serfs paysans [< intendant du domaine < ministériaux < cavalier < adoubés ]


La fuite de serf est valable si elle le serf n'est pas retrouvé au bout d'un an et un jour=> pas de réussite


assouplissement du servage -> allègement des charges (Normandie - Paris)
affranchissement individuel héréditaire
affranchissement de tous les serfs en 1302


XIV/XV -> 2ème vague de servage < dépression économique
Revendication => moins d'irrégularité des prix des taxes


CONCLUSION


Société féodale -> codification de la non-violence mais pas respectée
Pas de paix civile -> anarchie féodale


Sourdes sont multiples -> Tapisserie de Bayeux
archéologie -> restes de châteaux fortifiés


Après une paix civile carolingienne -> guerre civile féodale


Revenir en haut
Vambo


Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2008
Messages: 11
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 16:35 (2008)    Sujet du message: Archéo proto Répondre en citant

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->
CH.3 L'Empire Carolingien 

 

 
INTRODUCTION 

 
351 -> Pépin le Bref -> roi des francs 
988 ->b mort de Charles le Chauve 
962 -> Saint Empire germanique 
987 -> Hugues Capet -> petit seigneur d'île de France mais plus grand duc de France devient roi de France 

 
-> s'oppose à Otton 1er empereur germanique 

 
Dans l'empire chrétien -> mise en place du réseau vassalique 

 
Renaissance carolingienne dans l'économie – culture – art 

 
L'empire caro. s'étend des marches d'Espagne -> Bohème 
de la Neustrie -> Duché de Spolète 

 
Toute l'Europe est carolingienne sauf l'Angleterre – Italie – Espagne 

 
Empire -> maintien de royaume -> Aquitaine (Louis le Pieux) 
Bavière 

 
I Le gouvernement carolingien  

 
794 -> un gouvernement central de Charlemagne à Aix la Chapelle 
chapelle -> forme rotonde < imitation de Jérusalem 
A la Ch -> construction de 794 à 798 coeur du pouvoir  
Nvelle Rome – symbole de la la nouvelle théologie – ville laïque du pouvoir  
but: abriter le manteau de St Martin 

 
Système capitulaire < institutions germaniques -> réunion des hommes libres = plaide pour décider des grandes expéditions militaires 
capitula per capitula -> recueil des décisions de mai chapitre par chapitre 

 
[ M G H -> [i]Monumenta Germanica Historiae [/i]] 

 
Sphère privée et publique -> connétables -> chefs des armées 
contes du palais -> fonction judiciaire -> cour d'appel 
chapelains -> commandent le chancelier et les clercs 

 
=> relayés par l'administration locale dans les provinces (300 contés) 

 
Contes < héritage romain militaire proche de l'empereur 
fonctionnaire nommés et révoqués par l'empereur  
représentent toute l'administration (militaire – justice –impôts...) 

 
ost = armée royale  
aide des chatelains (gardien des forteresses) 
centenier -> responsable de 100 familles < tradition germanique 
salaire des contes -> 1/3 des amendes de justice 
biens du fisc 
honneurs cantaux -> rétributions 
patrimonisation des honneurs cantaux par les contes 
terres viagères à vie transmissibles 

 
Charles le Chauve -> contes demandent que les honneurs ne soient pas levés pendant l'absence du roi  

 
Quierzy = si le conte meurt le fils prend en charge les terres + honneurs + charges contales 

 
Contre pouvoir de l'évêque = agent d'autorité publique 

 
Contes et évêques sont surveillés par les missi dominici envoyés par le roi (renforcement dès l'an 800) 

 
[ Marc Paillet -> romans historiques + préface sur la société carolingienne ] 

 
II.Vassalité 

 
Institution privée au service de l'Etat - tentative laïque de structurer la société des libres 

 
Armée -> pilier de l'empire – recrutement dans la société des hommes libres/propriétaires qui doivent servir l'ost 

 
Fidélisation des grandes familles libres  

 
Superposition du service privé et public 

 
Vassalité -> système d'engagement d'homme à homme 

 
Mise en place du système pyramidale: vassaux -> seigneurs -> contes -> empereur 

 
Roi donne des terres aux vassaux qui en donnent aussi => nécéssité d'extension de l'empire 

 
commendatio = contrat viager vassal (vasus) qui se placent sous la tutelle d'un seigneur (segnor) 
Les vassaux dépendent du seigneur mais restent libres 
Lien de fidélité réciproque 

 
Xème -> hommages = rites anciens des mains mêlées = engagement de fidélité 
fiefs = mode d'entretien des vassaux – dépouiller le seigneur d'un bien 

 
895 -> pluralité d'hommages ce qui provoque des embrouilles dans le royaume 

 
Développement de la vassalité/féodalité entre la Loire et le Rhin car ces régions sont loin du pouvoir central d'Aix la Chapelle 

 
Affranchissement des pouvoirs 

 
III.Renaissance carolingienne  

 
A.Renaissance économique 

 
Vie commerciale de l'empire – expansion économique 
Renaissance de cités – naissance de nouvelles villes (en Austrasie) 

 
Portus = rupture de charges sur les grands fleuves du Nord de l'Europe 

 
commerce local -> accroissement des marchés  
colporteurs -> surplus de paysans/produits de première nécessité 

 
commerce régionale -> grain – vin – poisson – SEL 

 
commerce méditerranéen -> épices – étoffes – parfums < juifs et syriens 

 
Classe marchande peu nombreuse et méprisée MAIS protégée 

 
Charlemagne -> plus de bimétallisme monétaire -> monométallisme en denier d'argent jusqu'au XIIIème 

 
B.Renaissance artistique et culturelle 

 
Trivium -> matières littéraires = grammaire – rhétorique – dialectique 
Quadriavium -> sciences = arithmétique – géométrie – astronomie – musique 

 
Volonté de Charlemagne de sauver la culture latine et germanique élément central de la culture germanique 

 
Aix la Chapelle -> géographie culturelle/géographie du pouvoir 

 
Inhumation ad sanctus = prés des saints => rupture avec la tradition religieuse mérovingienne 

 
Naissance de cimetière chrétien jusqu'au XVIIIème 
d'églises occidentées < réforme de Rome  
Edifice occidenté (consacré aux reliques) plus important que celui oriental 

 
CONCLUSION 

 
Occident du IX–Xème < lègue romain 

 
Nouvelle définition de Romanie – Barbarie 
Romanie -> les « nôtres » = chrétiens latins 
Barbarie -> les « autres » = musulmans – chrétiens orthodoxes – païens scandinaves 

 
Empire chrétien = fondement garant de l'ordre politique 
Papauté aux mains de l'empire 
Missions religieuses en Scandinavie – Europe centrale 

 
Empire carolingien -> idéal chrétien pacifique en contradiction avec la nécessité de faire la guerre 
l'empereur doit de faire obéir des contes et des princes qui se déchargent de l'autorité royale 
L'empereur laisse glisser le pouvoir aux mains des princes 

 
 

 

 

 

 

 

 


Revenir en haut
Vambo


Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2008
Messages: 11
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 16:38 (2008)    Sujet du message: Archéo proto Répondre en citant

Ce sont les cours de Quentin  je me suis permis d en faire profiter tout le monde comme quoi Quentin arrive a mater son film ..... et à prendre le cours en meme temps ^^  Smile



CM ANCIENNE 1
les empires proche-orientaux ( 9eme-4eme av jc)

3 grands empire au premier millénaire:
néo assyrien/néo babylonien/ empire perse

mésopotamie : entre les fleuves. L'euphrate et le tigre
Le croissant fertile
Nord mésopotamie il pleut un peu plus
Moins de 250mm d'eau en mésopotamie, donc nécessité de l'irrigation. ( grace aux deux fleuves proches)
Les montagnes servent de réserve de bois et de pierre
Présence de dromadaires en syrie et de l'oasis " palmyre".
Passage de la préhistoire à l'histoire : apparition de l'écriture. Autour de 3400 av jc en mésopotamie.
Au premier millénaire les langues appartiennent à la famille des langues sémitiques.
Dialecte assyrien au nord et babylonien au sud.Le perse appartient au groupe des langues indo- européennes.
En mésopotamie pratique de l'agriculture, culture des céréales : orge ( massivement), césame ( pour l'huile), palmier dattier( pousse de - en - vers le nord)
Elevage mouton (laine et viande), chèvre, un peu de bovin( animaux de traits d'abord), cochon, anes ( transport de marchandise).Nouveautés au premier millénaire : le cheval et dromadaire.
Pour les ressources artisanat et commerce : textile mouton -) laine, peu de lin ( habits de luxe ou pour pretres ).Céramique, vannerie,
Dans le sud, constructions en briques crues, au nord pierres rapportées d'Iran.
Pas de métal en mésopotamie à cette époque. Donc importation de cuivre et étain ( pour le bronze).
Au premier millénaire, importance du fer.
tell : colline  ces collines sont artificielles, en dessous on trouve les restes de villes antiques.
La plupart des fouilles se font sur ces villes, les populations nomades ou les villages ont laissés très peu de traces.

Présentation:
1) L'empire néo assyrien
assyrien vient du nom d'une ville :  assur ( achour) et du dieu principal de la ville.
Les assyriens: les habitants de la ville assur, ensuite dominant le pays, désigne les habitants du pays.
néo : nouveau
paléo assyrien : XX-XIX av jc
medio assrien : XIV-XII
néo assyrien : IX- VII
Royaume multi-ethnique, vaste, appelé empire par certains Historiens ( apogée du pays)
Les gens utilisaient l'écriture ( pas exclusive au palais ).

2) l'empire néo babylonien ( babylone ville au centre sud irak)
paléo babylonien : XX-XVII
medio babylonien : XIV-X
néo babylonien : X-VI
néo : période troublée politiquement, babylone faible, rois trop faibles, peu d'archives dans les maisons.
626 av, ( nabopolassar roi )les assyriens ne remettent plus les pieds en babylonie
612 , les babyloniens aidés des mèdes assiègent les principales villes assyriennes, chute de ninive. Fin de l'empire néo assyrien.
A partir de 612 on parle donc d'empire néo babylonien.

3) Perse ( habitant de la région de fars )
Les perses, d'abord soumis aux mèdes, deviennent ensuite plus puissants et soumettent les peuples alentours.
539, les perses prennent babylone et fin de l'empire babylonien.
L'empire perse ( VI-IV )domine des états très différents (langues) .
Dans l'empire perse la monnaie commence à arriver.

cours 2

les écrits grecs --) en contact avec les néo babyloniens et l'empire perse.
La Bible et Hérodote sont les seules sources jusqu'au 19ème siècle pour le proche orient.
I) les voyageurs
1) la découverte des sites antiques et des écritures.

Les locaux connaissent toujours l'emplacement des sites antiques.
L'intéret est né au 18 èmz siècle pour les écrits et les civilisations.
Les voyageurs ne trouvaient rien sauf les vestiges en pierre ( en perse )
écritures cunéiformes -) en Perse. Débat sur : est ce des écritures ou des motifs décoratifs.
2) intéret pour l'Orient au siècle des lumières
Fin 18 ème, un danois mathématicien a compté les signes, ( commence à persépolise). Il a vu de nombreuses différences. + tard le rapprochement a été fait avec ce qu'hérodote disait du monde Perse ( grandes capitales ).
S'il s'agissait de ces capitale et grandes villes comme ils le soupçonnaient, ils pensaient retrouver les noms des rois etc...
Fin 18 ème on commence à mieux connaitre la civilisation Perse.

II) Première langue déchiffrée : le vieux perse
1) G.F. grotefand
A 26 ans il déchiffre le vieux perse ( pas entier mais noms des rois etc...)
Ce travail est poursuivi par un anglais, henry C Rawbinson
Au milieu 19ème le vieux perse est à peu près compris. Il s'agit d'une langue indo européenne, utilisée du 6ème au 4 ème, uniquement par les rois et uniquement gravée dans les grands monuments.
III) Le vieux perse : clef des autres déchiffrements

Elamite : langue utilisée avant l'arivée des perses, chaque signe correspondait à une syllabe.
III) déchiffrement de L'akkadien

Paul émile botta commence à fouiller ( mésopotamie du nord ), il tombe sur une des dernières captiales de l'empire assyrien.
Les anglais font la meme chose de leurs cotés et fouillent la ville de ninive et y trouvent des documents écrits ( tablettes ,inscriptions sur argile ) Ils en trouvent des milliers.
Cela donne un coup de fouet à la volonté de traduire la troisième langue inconnue.
Les écritures trouvées sont recopiées et envoyées en europe ou des savants s'attellent à essayer de les déchiffrer. Ils ont pu rattacher cette langue à la langue sémitique. Ils ont appelé cette langue " assyrien " mais le nom actuel est "akkadien" ( du nom de la ville d'akkad ).
En 1857, Talbot a décidé qu'il avait déchiffré l'akkadien. 3 autres scientifiques intérrogés donnent la meme traduction à peu de chose près.
A partir de cette date la langue (akkadien) est considérée comme déchiffrée.

IV) découvertes et déchiffrements depuis la fin du XIX ème siècle

1)Le sumérien
Fouilles par des français (1870) , découverte de statues ( mais destruction lors des fouilles des batiments qui étaient en brique)
On pense que ce sont les sumériens qui furent les inventeurs et premiers utilisateurs de l'écriture. Meme quand plus personne ne la parlait, les savants de l'époque l'apprenaient toujours ( aspect surement chic comme le latin ).
B) la poursuite des fouilles
1)Les textes comme source archéologique
( quentin.raverdy@etu.univ-tours.fr ) Les textes viennent des fouilles archéologiques ( tablettes) .
2) Les fouilles françaises et anglaises des capitales néo assyriennes
Kalhu ( 1988- 1989 ) trouvailles des tombes des femmes de la famille royale.
Le sultan se moque de ce que trouvent les européens, donc les objets sont ramenés en Europe
3)Deux grandes fouilles allemandes
Fin 19ème début 20ème, arrivée des allemands au proche orient pour fouiller, fouille d'assur et de babylone. Ce sont des architectes qui fouillent, établissent des plans et essaient d'imaginer la forme des villes.
Beaucoup plus d'attention sur les objets et leur contexte.Ils ont dégagés les briques soigneusement.  Des tranchées creusées ont permis d'établir la position de certaines maisons.
4) Le levant
Sous le second empire, nap 3 envoie une mission au liban dirigée par l'Historien ernest renan, il a commencé à fouiller les premiers sites antiques du Liban.
5) Perse
Sud et Est fouillé par les allemands, "suse" fouillé par les français.
Dans l'entre deux guerres, disparition de l'empire ottoman ( nouveaux états : jordanie, irak, syrie, lyban : Administration française
syrie liban : fouilles françaises
irak jordanie : fouilles anglaises
Sortir des objets archéologiques devient plus dur ( lois pour garder leurs vestiges comme biens nationaux ) donc des partages sont faits.
Le musée de bagdad a été pillé récemment.
II) Les sources iconographiques
Etude des images
Scènes religieuses ou scènes de guerre le plus souvent pour les néo assyriens
Pour la babylonie, peu de représentations dans ce genre, ce sont des briques émaillées qui ornent les murs avec des taureaux, dragons, arbres, génies, mais peu ou pas de représentaiton de personnages.
III) les sources écrites
1) langues et écritures
phénicien akkadien sumérien
Les écritures du proche orient sont souvent appelées cunéiformes ( ressemblent à des clous)
Ces caractères sont utilisés selon différents systèmes,
ex : un signe pour un mot
 un signe pour une syllabe
 un signe pour une lettre
Le premier alphabet connu date du 13ème siècle av jc
Il existe d'autres alphabets : hébreux et phéniciens.
Les grecs ont empruntés leur alphabet aux phéniciens. (Nom sémitique des lettres).
2)Les supports de l'écrit
En mésopotamie pour les écritures cunéiformes ont écrit sur l'argile ( sur tous les cotés ).
Ca se lit de gauche à droite.
A partir du milieu du second millénaire, écritoires en bois. Mais le bois a pourri depuis
Au premier millénaire, utilisation du papyrus et du parchemin ( nottament ouest du proche orient ).
3)Typologie des documents
Quel grand type de document peut on s'attendre à trouver ?
Texte de la pratique : lettres, textes économiques, textes administratifs ( comptes : gestions des biens et des richesses) textes juridiques, contrats ( d'achat de maison, de terre...)
Textes officiels ( émanants du roi souvent ). Sur la guerre ou les constructions ( temples), les traités entre rois
Textes savants ( quelques textes d'apprentissage), textes scientifiques ( divination est la science la plus importante à l'époque ), quelques textes littéraires et religieux.

Cours précédent manquant
Cours du 08/10

L'armée
Lettres que les rois asysriens envoient au dieu assur, pour lui donner des nouvelles des campagnes militaires.
Ue grande partie des inscriptions royales sont consacrées à la guerre.
Autre type de source : les reliefs venant des palais.
Scenes de combats plus explicites que les textes ( scènes de cuisine outillage déportation des populations mais pas de représentations de morts du coté assyrien...)
Documents de la pratique, envoyés par les gouverneurs de province, qui répondent à des ordres royaux ou posent des questions au roi, par exemple sur quoi faire des déportés..

Données archéologique dans ce domaine faibles, beaucoup d'armes en matériaux périssables
Quelques objets en métal trouvé, bien qu'étant à l'age du fer, ils sont en bronze pour beaucoup !
1 Les chars ( horaires ancienne 16.30 mardi à fromont et
medievale vendredi 11h 40)
9eme siècle : 3 chevaux
8eme siècle : 2 chevaux
Les hommes concernant les chars : cochers, nobles et troisième homme ( porte le bouclier)
Hommes chargés de l'entretien des chars et betes
Commandants des attelages.
10 attelage de chevaux mobilisent 106 personnes
Des le 14 ème siècle, nouveaux types de chars tirés à chevaux. De la quand les rois s'écrivent entre eux, ils se demandent des nouvelles d'eux, des femmes , des enfants, des chars et des chevaux.
Qarqar 853 défaite assyrienne. 1200 chars : damas, 700 : hama, 2000 israel

2 La cavalerie ( introduite au premier millénaire dans les armées).
2 cavaliers, un conduit les deux chevaux et l'autre tire ( 9eme siècle)
au 8ème chaque cavalier est devenu un propre combattant.
Les chevaux de l'armée de zama 340 hommes pour 97 chevaux
3 l'infanterie
- Assyriens et contingents étrangers
représenté en coupe ou par deux. Armure métallique, et ont tous pratiquement une épée.
Boucliers en osier tressés. Arc/carquois
80 assyriens et 10 fois + de fantassins étrangers.
Les unités
Lances ( troupe d'assaut) arcs, frondes
béliers de siège
4 logistique et équipement
scribes font les comptes du pillage, des tetes coupées, les arcs et carquois pris à l'ennemi.
Dans l'idéologie assyrienne, les assyriens ne font que se défendre ( l'autre commence toujours) ex : le petit état ne paie plus le tribut, donc il ne reconnait plus l'autorité et fait un affront au dieu assur. Alors les assyriens arrivent pour lui donner une leçon.
Les rois assyriens font aussi un pillage intellectuel en volant les bibliothèques en babylonie.
Le butin est offert en parti par le roi aux sanctuaires ( dieu assur notamment) et garde le reste.
Les assyriens finissent par adopter des modes venues d'ailleurs dans leurs productions artistiques.
Les déportations des populations.
Les hommes représentent un butin humain. Une fois vaincus, emmener les ens loins de leur ancien domicile casse leur envie de revanche, ils sont déracinés, privés de leurs rois/ chefs ( qui sont tués après la défaite).
Le travail humain représente une richesse importante et les assyriens ont besoins de main d'oeuvre. Ils utilisent les déportés de deux façons :
- vers des terres neuves à cultiver
- grands travaux
Dans la population, les assyriens choisissent qui ils vont déporter, en priorité les spécialistes ( métallurgistes, artisans, médecins ...)
Au 9-8 ème, ils déplacent les gens d'un bout à l'autre de leur empire.
La région qui a fourni le plus de déportés : la babylonie.
 [ israel capitale : samanie    juda capitale : jerusalem ]
722 fin du royaume d'israel transformé en province assyrienne

prise de laki$

la figure du roi

le discours offiviel est issu de la volonté royale. On trouve également des lettres de gouverneur
roi : centre del'état

les gens communs sont beaucoup moins connus. On connait la cour et les déportés ( les deux extremes de la société ) tout de qui est au milieu on n'a pas beaucoup de données
fouilles à assur fouilles en irak et syrie docs de pratique

beaucoup de stéréotypes : pas de personnification de la figure du roi, ils se différencient en se vantant de faire mieux que leur prédécesseur.
En étudiant ce qu'ils disent pas on sait ce qui compte pour la personne du roi
observer la correspondance royale ( précepteur médecins)
figure du roi idéalisée les textes et les reliefs marquent la façon qu'a le roi de se présenter en tant que tel. face aux dieux
definition du pouvoir royal : la titulature ( liste des titres) du roi
inscriptions dans les fondations destinées au prochain roi

sur le reveur d'une gravure . qui sait lire a cette époque ? qui peut entrer dans la salle du trone ?
la ou il y a des reliefs il y a du pouvoir royal
Les dieux tiennent une grande place. D 'abord le roi est représenté en tant que représentant du dieu
Car le roi humain a un role inférieur face au dieu divin assur

roi expansionniste/ roi pasteur
Une image belliqueuse et une pacifique

En cas de faiblesse du pouvoir les rois n'écrivaient pas qu'ils étaient " rois de l'univers"
Généalogie du roi précisé : continuation héréditaire meme famille au pouvoir sur plus de quatre siècles
Tous ces titres refletent le pourvoir du roi sur ceux qu'ils gouvernent
( jeudi 16 octobre 21H soirée histoire L1 pont wilson amener de quoi boire )

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



2 les enfants royaux

Sont nombreux car les rois ont plusieurs femmes, ils sont surs d'avoir une descendance ainsi
Ils sont bien éduqués. EX Apprends à lire et écrire ( lire des inscriptions d'avant le déluge) Il a réussi à résoudre des pbs mathématiques, a appris le métier de devin et dans l'exorcisme).
Il sait monter à cheval, pratiqué la chasse, monter sur un char, se servir d'une lance, d'un arc.
Il dit que son père l'a formé au métier de roi ( il était présent aux cotés de son père quand celui ci exerçait son pouvoir)
Le roi choisit son successeur parmi ses fils
Une fois choisi il a un palais à lui, une administration, ainsi tt le monde connait le futur héritier.
Certains cas se passent mal --) crise
Un roi a choisi un fil, puis en en a choisit un autre. Le premier a fait un complot avec un autre fils du roi et ils ont assassiné leur père ( 680).


Les administrateurs.
Pleins de hauts dignitaires ( premier ministre -) grand vizir) Il dirige l'administration de l"empire
Le général en chef ( armée)
Le chef eunuque
Il a un role militaire et seconde le général en chef
Il a un role de héraut, il annonce les décisions royales
Les chefs de servide du palais, boulanger en chef...etc Ils ont des serviteurs sous leurs ordres.
Plusieurs centaines de personnes dans les palais
Le prince héritier qui seconde le roi et participe aux décisions.

La façon de compter le temps.
En assyrie chaque année porte le nom d'une  personne.
La personne qui donne son nom à l'année s'appelle le "limu", en grec : éponyme : donne son nom à ...
d'abord le roi, ensuite le vizir, le héraut etc
Le gouvernement des provinces, le cumul des fonctions ne gènent pas, certains ne font que gérer une région, d'autres ont un poste au palais et dirigent une régions aussi.
En pratique cela pose problème car le temps pour gérer cela est insuffisant.
Un signe de confiance du roi est de donné une région éloignée.
A coté de cette administration, il y a aussi le service de la reine ( plusieurs eprsonnes etc)
L'entourage savant

3  Devins et magiciens

Des soldats le protègent des attaques, et les magiciens etc le protègent contre les menaces surnaturelles. Ils se disent protéger le roi, comme les gardes
Leur métier se transmet de père en fils, de manière orale et écrite.
5 grandes disciplines érudites
1 les devins
Quelqu'un qui doit déchiffrer les signes envoyés par les dieux par différents moyens.
Pour gouverner le roi a besoin de connaitre les volontés des dieux pour bien les servir.
On pense que les dieux se manifestent par des signes présents dans le monde, le monde est un livre et il faut savoire regarder
On regarde le mouvement des astres nottamment
-Les astrologues
La divination provoquée
les haruspices
on pose une question aux dieux par laquelle ils peuvent répondre par oui ou non
On ouvre un mouton et regarde dans le foie.
Les présages se présentent tjs de la meme façon
D'abord la protase : observation
 ensuite l'apodose : ce qu'on en déduit.
Les présages peuvent concerner le rou ou des particuliers.
Il y a plusieurs tablettes concernant les signes à comprendre ( foie comme ci, foie comme ça )
-Les magiciens
3 sortes
les exorcistes ( rituel pour purifier les batiments, préparer les statues de cultes. Si l'avenir est mauvais, il faut prendre les dispositions pour changer le destin) Les dieux donnent des avertissements ou renseginent ce qui risque d'arriver)
les chantres lamentateurs ils chantent pour adoucir les dieux
les médecins La maladie est tjs quelque chose de surnaturelle

Rituel du roi subsitut.
Lors d'un mauvais présage on prend un condamné à mort, il revet les insignes royaux et on fini par le tuer afin que le mauvais sort soit sur lui. Pendant ce temps le vrai roi se fait appelé " le cultivateur" il est caché.
La vie de cour
-les serviteurs
Deux distinctions
les serviteurs de la barbe ( qui ont une barbe)
les serviteurs de la tete ( sans barbe ou ceux les plus prets du roi ? ) Il s'agit des eunuques.
Il y en a beaucoup dans l'armée. Ils doivent garder les femmes.

-Le luxe de la cour
Connu surtout par les reliefs.
Quelques exemples de mobilier royal : quelques morceaux en ivoires retrouvés Mode venus de l'ouest, de phénicie nottamment
Plaque en ivoire incrustées dans les meubles en bois.
Les banquets royaux, quelques allusions dans les écrits et quelques représentations sur les reliefs.
Ex pour l'inauguration d'une grance capitale, 70 000 personnes, le roi donne les indications de tout ce qu'il a distribué.

Assur IXème siècle
kalhu IX-) fin VIII
dur sharrukin  fin VIII
ninive VII -) 612
 fouilles et fonctions

decouvertes archéos
les trois dernières capitales (sont les trois derniers de la liste ci dessus)
fouilles amorcées par des préfets français ( paul emile boca 1842) commence à ninive puis va à dur sharukin
Il trouve des reliefs et palais en suivant les fresques
1ères photos archéo

1846 austin henry leyard fouille le site de nimrud)
trouve palais et reliefs.
ninive pillé pendant la guerre du golfe

fouille à ashur
fouillé à partir de 1903  par les allemands bénéficiant de l'expérience de ceux d'avant et fouillant mieux.
Ils ont fouillé les niveaux les plus récents et n'ont pas massacré la brique crue.

2 Les fouilles ont été très partielles.
Seules les zones des temples et palais ont été fouillés, et pas toujours complètement

3 les principaux batiments
temples et palais, principalement ça qui a été fouillé dans les villes
Les temples sont petits, seuls les pretres et la divinité y rentrent.
Le terme de palais est comme celui de maison : car le dieu vit dans sa maison.
Le dieu reçoit nourriture, vetements, parures et est promenée...( processions)
Batiment avec plein de petites pièces.
Religion polythéiste.
Ensemble de petits temples --) la femme du dieu X, son fils...
ziggurat : tour à étage associée au temple. Utilité inconnue.On ne peut pas rentrer dedans, c'est pleins de briques, pas de pièce ni de porte. Seul au dessus se trouve une chapelle.
Assur est toujours resté la capitale religieuse.
Les rois venaient s'y faire couronner.

Kalhu

Ninive :
beaucoup de textes retrouvés qui ne sont pas que des documents administratifs.
Ville pillée donc documents éparpillés.
Il devait y avoir beaucoup de jardins.

La babylonie
Que sait on de la babylonie ? Moins que les assyriens


l'empire néo babylonien VII-VI s ap JC

Apparemment les assyriens avaient fini par s'épuiser ainsi que leurs ressources.
En 626, un personnage se proclame roi de babylone " nabopolassar (626-605) Il se bat pour empecher les assyriens de revenir.
Les assyriens ont aussi eu des problèmes à l'est de leur empire : l'arrivée des Mèdes. Vers 620, les mèdes deviennent de plus en plus puissants et à lancer des raids, assiéger des villes assyriennes.
612 les mèdes et les babyloniens se mettent d'accord pour assiéger ninive. La ville tombe et est détruite.
(faire fiche sur : nabopolassar, nabuchodonozor 2 et nabonide)
guerre entre égyptiens et babyloniens.
Le roi babylonien meurt dans son lit
Lui succède nabuchodonozor 2
Il a déja dirigé des armées et a combattu contre les égyptiens.
Il règne 43 ans ( 604-562)
Ses campagnes militaires lui ont permis de récupérer une grande partie de l'empire néo assyrien.
Les 15 premières années ont été : campagnes, arret, reprise...
Ses successeurs.
Avec labasi marduk, fin de la lignée de nabopolassar
Nabonide arrive, c'est un usurpateur
Il lance une campagne vers le déser d'arabie, et si'nstalle dans un oasis ( teima)
Il s'installe là et y reste 10 ans.
On suppose qu'il fait ça pour des raisons religieuses ( teima place du culte lunaire)
Il revient après 10 ans en arabie, à babylone,et il fait des inscriptions bizarres ou il promeut le dieu lunaire. Il trouve que le dieu lune (sin) n'est pas assez célébré à babylone et remédie à ça.
Il fait reconstruire ses temples. Idem dans les autres villes il essaie de promouvoir ce culte.
539 babylone tombe par les Perses.

L'empire néo babylonien est formé de deux morceaux + rivages du golf arabo-persique
2 les provinces de l'ouest : zone assyrienne et frontière egyptienne
La société néo babylonienne

ils ne descendent pas des aramée,s. Pouvoir politique des notables : lettrés ( élite de la société) on trouve dans leurs maisons des archives d'actes de la pratique ( adoption mariage héritage prébendes biens mobiliers...)
Adoption fréquente.

Il y a aussi des gens pauvres qui exploitent les terres des plus riches.
Pas mal de données sur les esclaves ( possédés par les particuliers pouvant se marier/ et les esclaves des temples : gens pauvres, orphelins...le temple leur donne a manger mais ils sont esclaves à vie. Certains esclaves sont donnés par des particuliers au temple) .

La Bible : une source pour l'historien

biblos : ville de traitement et du commerce du papyrus.
Israel et Juda

La bible est étudiée dans les facs de droit.
Les prophètes vivent en meme temps que ces rois.
Pour le livre des rois : histoire du royaume d'Israel et de Judah
Archéologiquement on a trouvé une mention du roi " david" mais pas de salomon
701 siège de jérusalem

Les prises de Jérusalem par nabuchodonosor. (  597 et 587)
lachish : trouvailles de tessons inscrits, lettres du gouverneur. Préparation de guerre face à l'arrivée des babyloniens.

 Réduction du royaume de judah en province (587)
Les déportations

premier roi déporté , emmené en babylonie et bien traité ( jeune et pas responsable des actes de son père)
déporté avec ses enfants, une partie de sa cour. Il semble bien traité aussi.
Les gens déportés restaient groupés autour de ce qui leur restait d'autorité religieuse. Ils se sont depuis la défini et identifié d'abord par la religion.
Destructions de jérusalem

Les fouilles dans la partie la plus ancienne de la ville ont permis de voir ces traces de destructions.

Situation politique

La situation économique est repartie, mais la bible s'intéresse peu à ceux qui sont restés au lieu de ceux qui ont été déportés.

Le fait qu'ils n'aient qu'une religion ( monothéiste) pour s'identifier. Depuis in parle de juifs
-----------------------------------première heure suivante manquante------------------------------------

Caractères généraux de la religion en Mésopotamie

1)polythéisme
Uruk --) Istar
Ur --) Sin
Sippar --) SamaS

tous ces dieux sont considérés comme ayant un lien de parenté entre eux. ( ex :sin père de samas et istar ) le dieu assur a une place particulière dans le panthéon.
A babylone : marduk pleins de chapelles pour les divinités associées

2)Anthropomorphisme
 Imagine les divinités sur le modèle de l'Homme.
On a retrouvé quasiment aucune statue de culte. En temps de crise, on récupérait les métaux précieux ( refonte) et pierres précieuses. Le bois a pourri.

bas reliefs :assyriens déportant les divinités des voisins.
On a des représentations des dieux sur les sceaux cylindres.
On pratiquait la divination pour savoir si le dieu était d'accord d'etre représenté de telle manière.
Le dieu était XX de s'installer dans la statue.
Grand ritule pour " animer" ces statues. Elles étaient considérées représentées et etre habitées par le dieu.
La statue principale habite dans le temple principal. Pas de mot en accadien pour dire temple, le vrai mot est maison ( le dieu habite et vit dans sa maison ) Il a son mobilier, son char de processsion. Il peut etre sorti vers une autre ville pour " voir" son fils, etc... cf liens de familles entre les dieux.
Les dieu ont une cours importante de serviteurs ( sur le modèle des rois)
Dautres perso sont connus par les images : mixtes, mi humains, mi animaux. Ce ne sont pas vraiment des grands dieux, ces créatures hybrides sont plutot des génies ou des démons?

Pazuzu.

Quelque fois les dieux sont pas représentés mais indiqués par leurs attributs ( cela marque leur présence).

3) Religion officielle et religion personelle

officielle:  celles qui se déroulent dans les temples et réservées aux pretres. Les temples sont proprio de troupeaux et de terres. Propriété du dieu...
Tous ces biens sont gérés par le personnel du temple au nom du dieu et servent aussi à son entretien.
Les dieux mangent 4 fois par jour. Ils sont omnivores? ( canard poulet frui légume vin bière laitage, pas de porc...on considère qu'on en sert pas aux dieux).
Ces produits sont redistribués aux pretres. Cela fait partie de leur rémunération.
Les biens du temple servent à rémunérer les personnels du temple ( pretres, esclaves---)huile et grain surtout).
Personnel assurant l'entretien matériel du temple ( balayeurs, brasseurs ...).

La religion personnelle est moins bien connue. Pas de lithurgie spéciale. Certaines cérémonies et processions mais les gens ne sont pas tenus de se rendre aux temples.
La ou habite la statue personne ne rentre sauf les pretres.
Les particuliers peuvent faire des offrandes aux temples ( esclave à sa mort en général)
La religion à Babylone

Le dieu marduk.
On pense que ce serait au départ une divinité agraire. Au fil du temple il a assimilé d'autres personnalités divines.
Au début du Deuxième millénaire au proche orient, des populations de l'ouest arrivent. Ils ont leurs propres mythes et mythologie. Mythe du combat contre la mer repris plus tard (#)
Beaucoup de dieux ont deux noms : accadien et sumérien.
Pour marduk exception il n'a qu'un seul nom.

La fete du nouvel an ( grande fete de Babylone)

début du nouvel an au printemps (11 jours de fete).
Le roi lui meme devait y participer et demander au dieu marduk de protéger le pays et d'assurer les fertilités.
Le roi rend les insgines royaux et fait une sorte de pénitence. ( claques du pretre et tirage d'oreille).

Poème babylonien de la création

Ecrit d'un coup en accadien. Mais seuls manuscrits du premier millénaire ( recopient des textes plus anciens mais on ne connait pas la date de sa création).
1000 vers création du monde, création des hommes.
Ensuite attribué au dieu marduk. Oeuvre babylonienne voulant montrer que marduk est le plus grand.

Créations des dieux. Conflit entre les vieux dieux et les plus jeunes. Les jeunes gagnent.
Naissance de marduk.
Quand il grandit il connait le second conflit.
Marduk se bat contre la mer (#) il tue le vieux dieux et obtient les pleins pouvoirs
Il recycle ensuite le corps du dieu vaincu pour créer le monde.
Avant les dieux travaillaient, ils ont crée les Hommes pour travailler.

Ce poème la est lu tous les ans par le grand pretre devant la statue du dieu marduk.
Babylone est crée après le monde mais avant les Hommes.


le ciel pour le dieu an
enil dieu du vent
en dessous( Apsu)  le domaine du dieu EA ( celui qui a vaincu le premier dieu : la masse d'eau douce)

Babylone est créé par marduk pour etre sa résidence et le lieu de passage de tous les dieux.

utiliser maille de fer ----)  weber france.


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
sources écrites

les inscriptions royales
la plupart écrites en 3 langues différentes ( meme chose mais en trois langues différentes)
-vieux perse
-élamite
-akkadien

perse --) indo européenne, comme le français
cunéiforme : forme de clous, quelques idéogrammes

l'écriture semble etre mise en place sous darius
elamite Depuis le troisième millénaire av jc


Revenir en haut
luernos


Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2008
Messages: 51
Localisation: allier
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00
Nom au sein de l'association: LUERNOS le renard ar

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 16:46 (2008)    Sujet du message: Archéo proto Répondre en citant

sa c le cours de quentin!!!!!

Revenir en haut
poppos
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2008
Messages: 26
Localisation: Tours
Masculin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Point(s): 4
Moyenne de points: 0,15
Nom au sein de l'association: Poppos

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 16:59 (2008)    Sujet du message: Archéo proto Répondre en citant

salut luernos mais je ne peut pas te rép au tel  ce samedi , boulo, famille souci, envie d'e^tre seul dsl mais je t'envoi le cour par mail

Revenir en haut
MSN
poppos
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2008
Messages: 26
Localisation: Tours
Masculin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Point(s): 4
Moyenne de points: 0,15
Nom au sein de l'association: Poppos

MessagePosté le: Lun 8 Déc - 11:47 (2008)    Sujet du message: Archéo proto Répondre en citant

A ben jéspére sa c bien passé pour vous ce partiel darchéo protohistorique, on a u de la chance, car franchement la Tombe de Vix c'est pas le plus dur, si on avait suivi et avec quelque connaisance autre que scolaire sa passé allé ciao bne aprem a vous

Revenir en haut
MSN
floxritalensis


Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2008
Messages: 17
Localisation: Yvelines
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00
Nom au sein de l'association: gabalaccos

MessagePosté le: Ven 12 Déc - 01:20 (2008)    Sujet du message: Archéo proto Répondre en citant

merci à tous, j'espère que globalement ca c'est bien passé vos partiels, si j'ai bien compris ca finit  cte semaine; bon courage!
en tt cas même pour moi qui n'ai mes partiels QUE dans un mois ca va m'etre bieeeen bien utile ( et oui les parisiens.... mais ptetre futur tourangin, hein max Okay  )
ciao et encore merci


Revenir en haut
MSN
luernos


Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2008
Messages: 51
Localisation: allier
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00
Nom au sein de l'association: LUERNOS le renard ar

MessagePosté le: Ven 12 Déc - 09:34 (2008)    Sujet du message: Archéo proto Répondre en citant

yes man ( on dit tourangeau!!!!)
apluis mon pote


Revenir en haut
floxritalensis


Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2008
Messages: 17
Localisation: Yvelines
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00
Nom au sein de l'association: gabalaccos

MessagePosté le: Ven 12 Déc - 10:22 (2008)    Sujet du message: Archéo proto Répondre en citant

aïe cte honte ( et ca se dit en archeo Embarassed )

Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:49 (2018)    Sujet du message: Archéo proto

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    COMAGIOS Index du Forum -> Comagios -> Aide au cours d'histoire pour les grands et les petits Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Medieval by Mojy, © 2003, 2005 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com